Si l’humain a contribué à modifier le climat notablement et globalement, ce n’est guère que sur le long ou le moyen terme — soit sur au moins des décennies — et, surtout, bien involontairement. Les problèmes posés à l’humain sur le long terme et globalement par l’environnement sont sans doute plutôt relatifs à l’adaptation aux changements climatiques qu’à leur atténuation. L’humain deviendra peut-être capable de modifier délibérément le climat, localement ou globalement, ce qui inclut d’éventuelles atténuations de changements climatiques, mais ce ne pourrait guère être que dans un lointain avenir.       

      • Le caractère peu réaliste des tentatives d’atténuer les changements climatiques

      • L’humain responsable en cas de catastrophe planétaire?