Nigéria ethnies

Indications de plusieurs ethnies au sein du Nigéria

Nigéria

Le Nigéria en Afrique

 

 

Le cas du Nigéria : nouvel éclairage sur les causes de la pauvreté

Le cas du Nigéria semble particulièrement significatif. Cet État-nation de l’Afrique subsaharienne possède et exploite des ressources pétrolières abondantes. Il est pourtant le théâtre d’une crise politique et sociale de façon apparemment endémique. En se basant sur les données accessibles pour ce pays et en interprétant la situation qui y règne d’après notre concept de respect des groupes, on peut avancer dans la compréhension du problème de fond.

La direction du Nigéria est vraisemblablement accaparée par une oligarchie qui aurait intérêt à maintenir dans la misère la plus grande partie de la population. Or celle-ci est composée de plusieurs groupes (appelées parfois « peuplades », « tribus » ou « ethnies 1»). Certains groupes dominent l’ensemble des humains vivant sur le territoire. Il semble donc que, si l’ensemble de la population est restée très pauvre dans ce grand pays d’Afrique, ce soit en dernière analyse attribuable aux rapports de condamnation mutuelle des groupes, sans doute surtout de plusieurs groupes dominés et d’un ou plusieurs groupes dominants. Comme ces rapports de condamnation mutuelle vont vraisemblablement jusqu’à la criminalisation mutuelle, le ou les groupes dominants ne veulent surtout pas « récompenser » les dominés qui leur tiennent tête et, de même, les groupes dominés n’ont d’autre projet que d’abattre ceux qui « usurpent » le pouvoir. Dans ces conditions, ce n’est guère dans le court terme qu’on puisse espérer que le « décollage » du pays se produise.

Il semble que ce type de situation se reproduise dans un grand nombre de pays africains, particulièrement parmi les plus pauvres. L’une des raisons en serait que, lorsque ces pays gagnèrent leur indépendance, le découpage des territoires obéissait à certains critères arbitraires de la colonisation et qu’on ne s’est pas bien préoccupé de la façon dont pourraient s’entendre entre eux des peuples qui se maudissaient déjà, peut-être, depuis longtemps. Si cette analyse est juste, la pauvreté qui existe de façon endémique en Afrique ou ailleurs a principalement pour cause l’irrespect des groupes envers les autres groupes.

Remarque sur la notion d’ethnie

1 La population du Nigéria est très diversifiée. On y dénombre 1250 ethnies, qui ont apparemment toujours entretenu une profonde méfiance les unes envers les autres et qui en sont souvent venues aux conflits violents. Cf. BRANN, Conrad B. Official and national Languages in Africa: Complementary of Conflict?, Québec, CIRB, Université Laval, 1985. 1