L’attitude de condamnation est typiquement celle de la nation qui entretient une situation conflictuelle contre une autre. On la retrouve, par exemple, dans les rapports entre les souverainistes québécois et les fédéralistes canadiens. Elle est également typique du parti politique dans son attitude générale envers tout autre parti qu’il voit comme rival.

 

Tableau comparatif des attitudes de coopération et de condamnation

 

Attitude de condamnation au lieu d’Attitude de coopération

Attitude de rejet et de nuisance au lieu d’une Attitude de reconnaissance et d’aide

Prendre à parti, discréditer  au lieu de Questionner de façon constructive

Mettre en valeur les bonnes idées de l’autre au lieu de Dénigrer les projets de l’autre